Skip to main content

We're sorry Ballantines.com won't work in this browser

Try the Edge browser

Les Maîtres assembleurs

sandy pouring blending bottle scaled new aspect ratio 16 9

L’histoire des maîtres assembleurs qui se cachent derrière Ballantine’s

L’influence de ces cinq Maîtres assembleurs a fait de Ballantine’s ce qu’il est aujourd’hui : le Scotch whisky numéro 1 en Europe et numéro 2 mondial (*IWSR 2018).

À l’heure actuelle, Ballantine’s propose la gamme la plus complète de blended Scotch whiskies de qualité, disponibles aux quatre coins du monde.

1

George Ballantine

1827

Ballantine’s porte le nom de son fondateur, George Ballantine, un épicier écossais qui créait également ses propres mélanges de thés pour vivre. Lorsqu’il réalisa que la qualité du whisky qu’il achetait était plutôt médiocre, en tant que véritable entrepreneur, George commença à assembler lui-même ses whiskies. George a suivi son propre chemin, et c’est grâce à cette détermination que son whisky est devenu célèbre.

Il a ensuite transmis son savoir-faire en matière d’assemblage de whisky à ses fils George II, Archibald et Daniel, ainsi qu’à son petit-fils, George III.

En 1895, Ballantine & Son reçut un Royal Warrant de la Reine Victoria, un soutien qui contribua à renforcer la prestigieuse réputation de l’entreprise.

C’est en 1910 que la famille Ballantine a assemblé pour la première fois le Ballantine’s Finest, dont la recette reste aujourd’hui la plus ancienne de la gamme actuelle. Le Ballantine’s Finest est toujours le whisky le plus populaire de notre gamme, preuve que la qualité a résisté à l’épreuve du temps.

nouvelle image george ballantine
Icône guillemets

“RESTEZ AUTHENTIQUE ET L’EXCELLENCE VOUS ACCOMPAGNERA À CHAQUE PAS.”
– George Ballantine

2

George Robertson

1937

Le Maître assembleur suivant s’appelait également George, mais il n’était pas lié à la famille Ballantine. Il prit ses fonctions aux lendemains de la Première Guerre mondiale et hérita d’un stock de fûts de whisky vieilli pendant les treize années de prohibition. George Robertson fut à l’origine du premier (et à ce jour, le plus récompensé) Scotch de 17 ans d’âge ainsi que du prestigieux Ballantine’s 30 ans.

nouvelle image george robertson

Ballantine’s 17 ans

ballantines 17 year old blended scotch whisky
3

Jack Goudy

1959

Jack prolongea l’excellence du savoir-faire de Ballantine’s en introduisant le Ballantine’s 12 ans. Il forma également deux Maîtres assembleurs, garantissant ainsi la transmission du savoir-faire de la Maison Ballantine’s à travers les âges. Jack leur enseigna l’importance de choisir les meilleurs scotch whiskies pour l’assemblage et de les faire vieillir au contact du meilleur chêne américain. Les fûts de chêne américain importés chaque année conservent depuis lors cette qualité.

nouvelle image jack goudy
4

Robert Hicks

1994

Le premier des apprentis prodiges de Jack Goudy fut Robert Hicks, un perfectionniste dans le monde du whisky. Réputé pour son incroyable nez, il a travaillé aux côtés de Jack pendant 24 ans avant de devenir lui-même Maître assembleur.

nouvelle image assembleur ballantines robert hicks

Ballantine’s 12 ans

ballantine’s 12 ans
5

Sandy Hislop

2005

Sandy, actuel Maître assembleur, deuxième des apprentis prodiges de Jack Goudy, stimule l’innovation chez Ballantine’s. Sandy reste aujourd’hui le plus prolifique des Maîtres assembleurs, à l’initiative d’innovations telles que Ballantine’s Brasil et Ballantine’s 7 ans Bourbon Finish. Sandy a également ajouté le Ballantine’s 40, à savoir la plus ancienne expression de la gamme, dont il est particulièrement fier.

Assurant une observation constante et humant près de 250 échantillons par jour, Sandy écrit le présent et l’avenir de la Maison Ballantine’s.

nouvelle image sandy
Icône guillemets

Restez fidèle à vos goûts, car la meilleure façon de boire du Ballantine’s… C’est comme vous l’aimez. – Sandy Hyslop