Oops, it looks like this browser is no longer supported or has retired. For the best Ballantines.com experience we recommend upgrading to Microsoft Edge.

TRY THE EDGE BROWSER
Guide des villes

Guide Stay True : Valence

Épisode 1
Ballantine's Stay True Cities Valencia

Bien avant qu’Ibiza ne branche ses enceintes, le haut lieu du clubbing européen avait élu domicile sous le soleil de Valence. Cela vous étonne ? Et pourtant…

Les notes romantiques d’une guitare dans un bar à tapas, la prise de contrôle internationale de la Macarena ou encore la flamboyance passionnée du flamenco : la musique fait, et a toujours fait, clairement partie intégrante de la culture espagnole. Et Valence n’échappe pas à la règle, avec une histoire musicale riche qui la rend extrêmement cool.

À la fin des années 80 et au début des années 90, cette ville côtière espagnole était célèbre pour ses raves qui commençaient le vendredi soir pour se terminer le lundi matin. Surnommée Bacalao, « morue » en espagnol, la scène rave tient son surnom de l’argot utilisé par les DJ valenciens pour décrire la bonne musique importée de l’étranger, de New Order à Sisters of Mercy. Le son local était célèbre pour sa capacité à mélanger des genres radicaux tels que le post-punk, la new wave, la synthpop, le rock gothique et les premières chansons d’électro rock que nous appelons affectueusement aujourd’hui proto-techno.

Comme la plupart des bulles musicales, la scène a éclaté au milieu des années 90, principalement en raison des articles sensationnalistes des médias locaux qui ont appliqué les mesures de répression gouvernementales. Une triste histoire qui semble faire écho dans le monde entier.

Cela dit, Valence reste une ville d’amateurs de musique électronique et ses 800 000 habitants ne reculent devant aucune innovation. Qu’il s’agisse de détourner un ancien fleuve pour faire place à un espace luxuriant dédié aux arts et aux sciences ou d’ouvrir le premier campus sœur du Berklee College of Music de Boston, les signes de transformation et de réinvention sont partout. Et cela dépasse l’architecture pour entrer dans la vie quotidienne, notamment avec la musique, la nourriture et les boissons locales.

Alors que Valence célèbre pour la quarantième année sa scène florissante, nous avons rencontré un DJ et un producteur locaux pour découvrir ceux qui repoussent les limites et stimulent l’innovation.

Valence : les bonnes adresses du connaisseur

Où manger

Marché central

À Valence, la journée commence par un grand verre de jus d’orange pressé bien frais. Au cœur de la vieille ville de Valence, ce marché couvert est l’un des plus anciens et des plus beaux de tout le continent. Son principal attrait : les nombreux étals remplis de fruits et de légumes locaux, mais aussi de tout ce que la mer et la terre environnantes ont à offrir.

Pelayo Gastro Trinquet

On n’imagine pas qu’un sport local puisse ressembler de près ou de loin à de la techno brute, mais la pilota, le jeu de balle traditionnel de Valence, a beaucoup de points communs avec les grooves
de la 909 et les lignes de la 303 du son underground. Ils sont tous les deux empreints d’une certaine brutalité et sont généralement joués dans des environnements moites, mais ils sont plébiscités par les adeptes et les héros locaux.

À Valence, le chef et co-propriétaire du Pelayo Gastro Trinquet, Pablo Margós, est une véritable pointure. Un homme qui fait découvrir le pilota à la jeune génération en parlant à leurs estomacs. Construisant un terrain de jeu gastronomique composé des meilleurs produits méditerranéens locaux (environ 84 % du menu provient des marchés et fournisseurs du coin), Pablo joue avec la richesse des ingrédients. Il revisite les recettes traditionnelles valenciennes pour créer un univers vraiment spécial. Allez-y les jeudis et samedis pour assister à un match de ce fameux sport, et ne passez surtout pas à côté du poulpe grillé au whisky et à l’ail servi avec de la paella à la poêle pour moins de tapage et plus de plaisir.

LaLola

Manger une paella à Valence, c’est mettre la barre très haut pour toutes les prochaines paellas que vous goûterez. Encore plus haut si vous commandez le menu en 3 services de LaLola. Dégustez les spécialités valenciennes tels que le gaspacho de pastèque et de tomate, les fruits fraîchement préparés et, bien sûr, la paella. Prononcé pa-YAY-ya pour une bonne raison, vous aurez droit au traitement basque ici. Vous allez vous régaler avec ce plat composé de crevettes, de moules, de poulet et de lapin, le tout enveloppé dans du riz et des fèves.
Si vous tombez sur Jesus, le propriétaire et gérant, sachez qu’il était autrefois l’un des plus grands promoteurs de la scène de Bacalao. Installez-vous confortablement avec un cocktail, et laissez-lui vous raconter une histoire qui se déroule à l’âge d’or de la techno, illustrée par sa collection personnelle d’affiches vintage de boîtes de nuit. Culture et nourriture, le combo idéal.

Où boire un verre

CAFÉ DE LAS HORAS

Pour tout vous dire, si nous ne dégustons pas un whisky en ville, vous nous trouverez ici, en train de boire un fameux Agua de Valencia. Un cocktail désaltérant à base de jus d’orange fraîchement pressé, de Prosecco et d’un mélange capiteux d’alcools clairs. Une visite s’impose pour le décor, le service chaleureux et un pichet de cocktail, parce qu’il est impossible de n’en boire qu’un seul verre.

LA MANERA

Dans un pays d’amateurs de bières et de Gin tonic, il fallait être ambitieux pour ouvrir un bar à cocktails. Pourtant, c’est ce qu’ont fait Sandra et Diana, propriétaires de La Manera, après être tombées amoureuses de Valence.

Autoproclamées « briseuses de glace » de la ville, les deux femmes ont choisi le décor, la nourriture et les boissons avec soin pour attirer une nouvelle communauté de gourmets et d’amateurs de cocktails. Entrez-y à vos risques et périls.

Stay True

Nous soutenons tous ceux qui vivent leur vie comme ils l’entendent, ceux qui font ce qu’il leur plaît,  quoi qu’en pensent les autres. Stay True : tant que vous restez-vous mêmes, vous ne pouvez pas vous tromper.

En savoir plus

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Je souhaite en savoir plus sur :

*Vos renseignements personnels peuvent être utilisés par Chivas Brothers International Limited et transmis par notre intermédiaire aux autres membres du groupe Pernod Ricard. Vous pouvez vous désabonner à tout moment. Vous pouvez également exercer votre droit d’accès, de rectification, de suppression ou d’opposition. La politique de confidentialité explique la procédure à suivre.