Oops, il semble que ce navigateur ne soit plus pris en charge ou ait été retiré. Pour la meilleure expérience Ballantines.com, nous vous recommandons de passer à Microsoft Edge.

TRY THE EDGE BROWSER
Guide du whisky

LA FABRICATION DU WHISKY

Processus de fabrication du whisky

Il existe de nombreux types de whiskies. Un très grand nombre. Single grain, single malt, blended whisky. Mais aussi des malts délicieusement fumés et les blends doux et mielleux du Speyside. Ce qui est incroyable, c’est qu’ils ont tous la même base : orge maltée, eau et levure. Chez Ballantine’s, nous allons chercher nos malts et nos céréales aux quatre coins de l’Écosse pour travailler les meilleurs ingrédients dans nos distilleries. C’est là que la magie opère.

 

1

ORGE

Lancer la fabrication est plutôt simple. Pour commencer, nous laissons tremper l’orge dans de l’eau jusqu’à sa germination. Les choses deviennent sérieuses lorsque les enzymes entrent en jeu. C’est à ce moment que l’amidon contenu dans le malt se transforme en sucres solubles. Vous avez l’impression d’avoir déjà vu ça en cours de biologie ? Nous aussi.

2

BROYAGE

Une fois que l’orge, les sucres et les enzymes ont séché, il est temps de les broyer, encore et encore, jusqu’à obtenir une mouture fine pour l’étape suivante du processus : le brassage.

3

Brassage

Nous arrivons maintenant au moment le plus doux : on ajoute de l’eau chaude à la mouture dans la cuve de brassage : une cuve spéciale conçue pour extraire un maximum de liquide sucré, appelé moût. Le moût est alors transféré dans un washback pour la fermentation. Les résidus d’orge qui restent dans la cuve, les drêches, sont ensuite transformés en aliments pour animaux, pour ne rien gaspiller.

4

FERMENTATION

C’est là que les choses deviennent vraiment intéressantes. La levure est ajoutée dans le washback afin de lancer le processus de fermentation et de transformer les sucres du moût en alcool. La durée de la fermentation varie selon les distilleries, mais elle dure généralement entre 48 et 56 heures. Le résultat de la fermentation est un liquide appelé brassin qui a un taux d’alcool d’environ 8 %. Il est temps maintenant de passer à la distillation.

5

DISTILLATION

ÇA COMMENCE À CHAUFFER

Chaque distillerie produisant du whisky single malt utilise deux types d’alambics : le Wash Still et le Spirit Still, tous deux en cuivre, qui définissent les arômes au cours d’un processus de distillation en deux parties. Le Wash Still chauffe le brassin à la vapeur pour séparer l’alcool et le transformer en vapeur, qui monte dans l’alambic et se condense. Cet alcool, appelé Low Wines, est recueilli dans un spirit safe. Il est ensuite distillé une seconde fois dans le Spirit Still où seule la part noble du second distillat, ou « middle cut », est recueillie et constitue le new spirit. Un spiritueux pur et parfait, prêt à se métamorphoser en single malt, qui sera un jour transformé en blended Scotch whisky digne du nom Ballantine’s.

6

MATURATION

Pour qu’un whisky écossais soit appelé « Scotch », il doit vieillir dans des fûts de chêne pendant au moins trois ans. Cette étape permet au whisky d’interagir avec les fûts et de s’imprégner des saveurs, mais aussi des couleurs, du bois. Et la chenille se transforme en papillon. Plus la qualité du fût est bonne et plus le temps de stockage est long, plus le whisky pourra absorber des arômes. Parce que la maison Ballantine’s fabrique du whisky depuis très longtemps, nous possédons certains des stocks de Scotch whisky âgé les plus impressionnants du monde, ce qui signifie que nous pouvons avoir des mélanges de plus de trente ou de quarante ans d’âge. La maturation s’arrête une fois le whisky mis en bouteille. Bien qu’il se conserve très bien, n’hésitez pas à le consommez dès que vous en avez envie : il vaut mieux le boire que le voir sur une étagère.

7

MÉLANGE

Un blended Scotch whisky marque l’alliance entre des whiskies de malt et de grain. La fabrication de blended Scotch est complexe par nature. En effet, elle nécessite un grand savoir-faire, une intuition hors norme, une excellente mémoire du palais et du nez. L’histoire du Ballantine’s est synonyme de travail acharné et de passion pour la qualité, véhiculés année après année par nos cinq Maîtres assembleurs. Chacun de ces assembleurs s’est assuré de la continuité et de la qualité de la marque Ballantine’s, restant fidèle aux origines des whiskies de la gamme.

Sandy Hyslop pouring blending bottle
sandy hyslop pouring blending bottle
Whisky Guide

Les Maîtres assembleurs Ballantine’s

Cinq Maîtres assembleurs, un grand whisky. Découvrez leur histoire.

En savoir plus sur nos assembleurs
8

MISE EN BOUTEILLE

Un whisky de grande qualité mérite une bouteille de qualité. La qualité de notre whisky a été récompensée en 1938 par un emblème héraldique qui apparaît encore aujourd’hui sur chaque bouteille de nos whiskies Ballantine’s. Nos bouteilles sont également signées d’une locution latine : « Amicus Humani Generis », qui signifie « Un ami pour toute l’humanité ». Un ami ne vous laisse jamais tomber.

Guide du whisky

Qu’est-ce qui caractérise un Scotch whisky ? Quels ingrédients entrent dans la fabrication du whisky et qu’est-ce qui rend le whisky Ballantine’s si suave ?

En savoir plus

Notre gamme

De notre blended Scotch Finest à notre collection emblématique de whiskies vieillis, en passant par les single malts et les saveurs exotiques, immergez-vous dans le monde du Scotch whisky Ballantine’s.

En savoir plus

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Je souhaite en savoir plus sur :

*Vos renseignements personnels peuvent être utilisés par Chivas Brothers International Limited et transmis par notre intermédiaire aux autres membres du groupe Pernod Ricard. Vous pouvez vous désabonner à tout moment. Vous pouvez également exercer votre droit d’accès, de rectification, de suppression ou d’opposition. La politique de confidentialité explique la procédure à suivre.